Pourquoi équiper son entreprise avec un défibrillateur ?

De plus en plus de défibrillateurs sont déployés dans les lieux publics, les commerces, mais ils sont encore très peu présents sur les lieux de travail.

Le Défibrillateur Automatique Externe (DAE) est un dispositif médical qui permet de sauver des vies en relançant le cœur d’une victime en arrêt cardiaque. Chaque année en France, ce sont 50 000 personnes qui décèdent prématurément suite à un arrêt cardiaque et en Europe, cela représente plus de 400 000 victimes.

Comme nous vous l’expliquions précédemment dans notre article sur les défibrillateurs automatiques externes et leur utilisation, pour avoir un maximum de chances de sauver une vie, il faut pouvoir intervenir dans les 4 premières minutes, c’est-à-dire avant l’arrivée des secours, en pratiquant un massage cardiaque et en utilisant un défibrillateur pour relancer le cœur.

1. Comme avec un extincteur, un défibrillateur, c’est avant tout une assurance et une protection qu’il faut avoir à proximité.

S’équiper d’un défibrillateur, c’est avant tout être paré en cas d’urgence et protéger son entourage, son immeuble et son voisinage pour pouvoir potentiellement sauver une vie un jour. Un défibrillateur dans l’entreprise, ça pourrait sauver la vie d’un employé, d’un client, d’un voisin, ou même d’un des dirigeants 😜.

Mais s’équiper c’est aussi et surtout avoir une démarche de prévention, de santé et de sécurité forte pour ses salariés. Et c’est bien le rôle de l’employeur ! Car en France, l’employeur a l’obligation de mettre en place des mesures pour veiller à la santé et à la sécurité de ses employés sur leur lieu de travail.

“S’équiper d’un dispositif médical qui sauve des vies, c’est aussi et surtout avoir une démarche de prévention, de santé et de sécurité forte pour ses salariés.”

Et bien que les défibrillateurs ne soient pas encore obligatoires sur le lieu de travail, le malaise cardiaque ou a fortiori l’arrêt cardiaque peut être considéré comme un accident de travail dans de nombreuses situations (efforts physiques, surmenage, stress …) et engage donc la responsabilité de l’employeur.

Une entreprise dont les employés sont capables de sauver des vies renvoie une image d’entreprise très positive, bienveillante et accueillante, digne des “Great Place To Work” ! Et si votre activité vous amène à recevoir du public, c’est non seulement vos employés que vous protégerez mais aussi vos clients.

2. En cas d’arrêt cardiaque, un défibrillateur est indispensable et est extrêmement simple à utiliser

Avec les bons réflexes et le bon équipement, n’importe qui peut, aujourd’hui, réagir face à un arrêt cardiaque et potentiellement sauver une vie. Rappelons-le, un défibrillateur est extrêmement simple à utiliser. Une fois allumé, l’appareil vous guide vocalement étape par étape et décide seul si un choc est nécessaire ou non. Aucune décision à prendre et aucun risque d’empirer la situation.

En cas d’urgence, c’est le premier témoin qui constitue le premier maillon essentiel de la chaîne de secours. Et sur le lieu de travail, le premier témoin, c’est vous ou l’un(e) de vos collègues !

Si nous voulons sauver un maximum de vies, il faut être prêt à réagir partout ! Non seulement dans les lieux publics mais aussi dans les lieux dans lesquels nous passons le plus clair de notre temps. Aujourd’hui, nous passons entre ⅓ et la moitié de notre temps journalier sur notre lieu de travail 5 jours par semaine, il semble donc assez naturel d’équiper les entreprises avec des défibrillateurs.

3. Bien que cela ne soit pas obligatoire, la réglementation évolue rapidement

Côté obligations légales, nous n’y sommes pas encore. Concrètement aujourd’hui, aucune entreprise n’est formellement obligée de s’équiper d’un défibrillateur. La recommandation n’est qu’implicite car les employeurs sont tenus de veiller à la santé et à la sécurité de leurs employés.

En revanche, un projet de loi datant de 2016 souhaitait rendre obligatoire l’équipement et la maintenance pour toutes les entreprises de plus de 50 personnes et pour tous les établissements recevant du public (ERP). Ce projet de loi souligne la tendance, et surtout l’intérêt, d’équiper les entreprises, mais le coût jusque-là trop élevé de ces appareils et de leur maintenance, a obligé l’Assemblée Nationale à limiter le champs d’application de cette loi à tous les ERP (salles de concert, centres commerciaux, écoles, stades…) à partir de 2020 pour les ERP de catégorie 1 à 3, 2021 pour les ERP de catégorie 4 et 2022 pour les ERP de catégorie 5 .

Avec Lifeaz, nous avons pour objectif de sauver des vies en plaçant le citoyen au cœur de la chaîne de secours et en alliant le couple formation aux gestes qui sauvent et équipement en défibrillateurs. Pour cela, nous proposons Everyday Heroes, une plateforme digitale et ludique de formation aux gestes qui sauvent développée avec les Pompiers de Paris pour former la population mais aussi les employés dans les entreprises, et développons une nouvelle génération de défibrillateurs connectés 100% Made in France avec pour objectif de rendre la technologie accessible à tous, plus smart et plus fiable.