Défibrillateur obligatoire dans les magasins et les grandes surfaces : le nouveau décret qui va s'appliquer dès le 1er janvier 2020

Une nouvelle loi et un nouveau décret ont créé le buzz sur la planète “défibrillateur” entre fin 2018 et ce début d’année. Les magasins et les grandes surfaces font partie des concernés, on vous explique pourquoi et comment.

La loi “Défibrillateur Cardiaque” qui rend obligatoire l’équipement en défibrillateurs pour les Établissements Recevant du Public (ERP) vient d’être complétée par un décret en décembre 2018. Ce décret a pour but de protéger les personnes accueillies dans les ERP et de concrètement sauver des vies. Nous avons décrypté le sujet complet pour tout type d’ERP dans un précédent article. Voici notre analyse pour les magasins et les grandes surfaces.

Les magasins, qui sont des ERP de type “M”, sont évidemment parmi les premiers concernés par la loi, et le sont plus ou moins rapidement en fonction de leur taille et de leur capacité d’accueil (i.e. leur surface en m²). La plupart devra obligatoirement s’équiper de défibrillateurs et en assurer la maintenance.

Comment savoir si votre magasin/grande surface est concerné(e) par la loi ? Et si oui, à partir de quand ?

En ce qui concerne les magasins ou les grandes surfaces, l’application de la loi dépend de la configuration des lieux (plain-pied, étages, sous-sol …). Pour savoir si vous êtes concerné, il suffit de calculer votre capacité d’accueil qui dépend de la surface en m² de votre magasin.

Voici un tableau permettant de calculer rapidement cette capacité d’accueil:

Tableau de calcul de la capacité d’accueil pour un ERP de type M (magasins, grandes surfaces …)

Prenons l’exemple d’un magasin de 240m² au RDC avec un étage de 150m². La capacité d’accueil se calcule ainsi :

  • RDC : 240 /3 = 80 m² (la surface accessible) et donc la capacité est de 160 personnes au RDC (2 pers./m²)
  • 1er étage : 150/3 = 50 m² (la surface accessible) et donc la capacité de l’étage est de 50 personnes (1 pers./m²)
  • Au total : ce magasin peut accueillir 160+ 50 = 210 personnes, ce qui est supérieur au seuil de la catégorie 4 (200 personnes) mais inférieur à celui de la catégorie 3 (300 personnes), donc il est de catégorie 4 et de type M.

Ce magasin sera donc obligé de s’équiper d’un défibrillateur (avec maintenance) au 1er Janvier 2021. En revanche, un magasin de 500m² et de plain-pied sera concerné dès le 1er janvier 2020, tout comme un magasin de 300m² au RDC, avec 2 étages de 200m² aussi.

Si vous avez un doute ou des questions sur le sujet, nous pouvons vous aider, vous informer ou vous conseiller à tout moment. N’hésitez pas à réserver un créneau de 5 à 10 minutes et notre équipe répondra à toutes vos questions.

Comment bien faire les choses pour avoir un magasin au top de la sécurité et qui sauve des vies ?

Avant toute chose, il est important de rappeler et de comprendre pourquoi cette loi est importante. Elle est importante car c’est la première loi en France qui oblige des lieux à s’équiper de défibrillateurs. Et c’est bien d’une loi qui va sauver des vies dont on parle. Il faut donc bien faire les choses pour que cette loi soit efficace et atteigne réellement son but. Les conseils de Lifeaz pour être au top niveau sécurité et prévention :

1. Avoir tous les employés du magasin formés aux gestes qui sauvent

Si vous installez un défibrillateur dans votre magasin, il est essentiel de former vos employés à son utilisation pour qu’ils sachent comment réagir en cas d’urgence. Pour cela vous avez plusieurs options qui sont complémentaires :

  • Formation physique (PSC1, SST) : Croix Rouge, Protection Civile ou autre
  • Initiation aux GQS : Croix Rouge, Protection Civile, Pompiers ou autre
  • Formation continue, digitale et gratuite avec des rappels réguliers : Notre plateforme Everyday Heroes, qui est développé avec les Pompiers de Paris et qui traite tous les gestes qui sauvent de manière ludique.

2. Optimiser au maximum la gestion de la maintenance.

La maintenance des défibrillateurs est un sujet important, et elle est devenue obligatoire avec la loi, car il faut en permanence que les DAE (Défibrillateurs Automatisés Externes) soient en état de fonctionner. Cependant, elle peut rapidement devenir très coûteuse au fil des années si on n’y fait pas attention dès le départ. La maintenance comprend notamment la surveillance de l’état de la batterie et des électrodes, les mises à jour logiciel, mais aussi de l’état général de l’appareil. Pour la faciliter et l’optimiser, tant au niveau logistique qu’au niveau des coûts, nous avons 3 conseils chez Lifeaz :

  • Prendre une offre avec la maintenance comprise : cela permet de transférer la responsabilité au prestataire car tout est géré au bon moment.
  • Avoir un parc de défibrillateurs homogène : pour les groupements de magasins, il est préférable d’avoir un parc de défibrillateurs homogène afin de faciliter la maintenance et l’entretien du parc. C’est aussi plus simple d’avoir les employés formé sur un seul et même appareil.
  • Placer le défibrillateur dans un endroit bien visible et jeter de temps en temps un œil pour vérifier qu’aucune lumière rouge ne s’est déclenchée.

Lifeaz met tout en oeuvre pour vous permettre d’être en règle et pour faire de votre magasin un lieu sécurisé dans lequel on est prêt à sauver des vies !

Avec Lifeaz, nous proposons la meilleure offre du marché et surtout la plus complète (Défibrillateur, maintenance, consommables, assurance, formation…). Nous développons depuis plus de 3 ans une nouvelle génération de défibrillateurs entièrement connectés, 100% Made in France, pour proposer une technologie et une offre ultra simple, évolutive et toujours au top du marché.

Vous avez besoin de conseils ou d’informations pour équiper votre magasin ? Prenez 5 minutes pour en discuter avec nous afin de mieux comprendre les différentes offres de défibrillateurs du marché et être conseillé au mieux pour équiper votre magasin.

Vous n’êtes pas encore concerné ?

Si votre magasin ne peut pas accueillir plus de 200 personnes alors vous êtes dans la catégorie 5. Vous n’êtes donc effectivement pas directement concerné par cette obligation. Mais pourquoi ne pas vous équiper quand même ?

L’objectif de cette loi est avant tout de sauver encore plus de vies chaque année. Et si un magasin de 100m² ou 200m² a aujourd’hui aussi besoin d’extincteurs, on peut facilement penser qu’un défibrillateur aurait aussi sa place afin de pouvoir intervenir en cas d’arrêt cardiaque.

A l’origine, la première proposition de loi concernait l’ensemble des ERP et on peut s’attendre à une évolution de la loi dans ce sens dans les prochaines années. Avec la demande qui augmente, on peut également prévoir une hausse des prix des défibrillateurs. La question est donc plutôt, pourquoi ne pas s’équiper et commencer à sauver des vies dès maintenant… ?